Dieu (4)

Par Franck Lefillatre - Publié le Samedi 29 avril 2006    
3 - Son œuvre

a) Les décrets divins
A travers ses décrets, Dieu a par avance établi toutes choses. On devrait en fait parler d’un seul décret qui parle de l’amour de Dieu pour sa création principale, l’homme.
Dieu a établi par Jésus, Colossiens 1/16, la création dans toute son étendue et ses perfections pour l’homme. C’est pour lui aussi et par Jésus qu’il a promulgué le plan de la rédemption et du salut.

Les décrets de Dieu sont fondés sur sa sagesse, Ephésiens 3/9-11 : …de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu, selon le dessein éternel qu’il a mis à exécution par Jésus-Christ notre Seigneur...
Parce qu’ils plongent leurs racines dans l’éternité de Dieu, beaucoup nous sont complètement incompréhensibles. Mais nous devons être certains que tous les décrets de Dieu s’accompliront selon ce qui est écrit dans Esaïe 46/10 : mes arrêts subsisteront et j’exécuterai toute ma volonté. Ils sont inconditionnels et ne dépendent donc pas de la volonté de l’homme. Ils englobent tous les aspects de la vie de l’homme :
- nos œuvres, Ephésiens 2/10,
- l’enchaînement des événements de la vie, Genèse 50/20,
- la durée de la vie de l’homme, Job 14/5,
- le lieu de son habitation, Actes 17/26.

b) La prédestination
C’est le plan et l’objectif de Dieu en regard à ses créatures morales. Elle appelle deux volets, celui de l’élection et celui de la réprobation.
Election : La Bible nous parle de plusieurs élections :
- l’élection d’Israël en tant que peuple de Dieu, Deutéronome 4/37,
- l’élection de personnes à certains offices, Deutéronome 18/5, 1 Samuel 10/24,
- l’élection d’individus au salut, Matthieu 22/14, Actes 13/48, Romains 11/5, Ephésiens ¼ :
En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé.


Le dernier aspect est celui qui se rattache à la prédestination. Elle correspond au projet éternel de Dieu de sauver les hommes à travers Jésus-Christ, Ephésiens 1/5. C’est le plan de la rédemption, Romains 3/21-26 :
Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

La prédestination est donc l’exercice de la souveraineté de Dieu en vue du salut des hommes, souveraineté inconnaissable par les hommes mais qui se manifeste par la puissance que Dieu déploie pour nous sauver, Ephésiens ¼-5.

Réprobation : Cette doctrine est le pendant malheureux de la doctrine de l’élection. La réprobation existe non pas que Dieu ne veuille pas sauver tous les hommes, mais parce qu’il sait pertinemment que tous les hommes n’accepteront pas le salut gratuit en Jésus-Christ. Considérons qu’il ne nous appartient pas de nous déterminer par rapport aux hommes et de dire si l’un est élu et un autre réprouvé. Ce sont des prérogatives divines.

L’élection et la réprobation ne se mesurent pas à la lumière des circonstances humaines mais sont le fruit de la souveraineté de Dieu. C’est ce que Paul enseigne dans Romains 9/13-23 : la soumission à la souveraineté parfaite et inconnaissable de Dieu :
Que dirons-nous donc? Y a-t-il en Dieu de l’injustice? Loin de là! Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’ai compassion. Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. Car l’Ecriture dit à Pharaon: Je t’ai suscité à dessein pour montrer en toi ma puissance, et afin que mon nom soit publié par toute la terre. Ainsi, il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut. Tu me diras: Pourquoi blâme-t-il encore? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté? O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé: Pourquoi m’as-tu fait ainsi? Le potier n’est-il pas maître de l’argile, pour faire avec la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil? Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère formés pour la perdition, et s’il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire?


c) L’exécution des décrets :…d’abord à travers la création…
La création est l’œuvre de Dieu par laquelle il produisit le cosmos avec tout ce qu’il contient et tout ce qui le régit, les lois de la physique et de la biologie, sans avoir recours à aucun matériel préexistant, Esaïe 42/5 : Ainsi parle Dieu, l’Eternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
Cette création est une émanation de sa grâce et de sa gloire, Psaume 19/2 :
Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’oeuvre de ses mains.

Cette œuvre achevée, Dieu ne s’est pas soustrait du monde, au contraire il le soutient jour après jour, Hébreux 1/3 :
…soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts...

La création est l’œuvre de la Parole de Dieu, afin que la gloire de son Fils soit manifestée à travers elle, Colossiens 1/16 :
Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

Il existe une autre création, spirituelle celle-là et qui concerne le monde angélique.

d) L’exécution des décrets : …puis dans la révélation du mystère de l’Evangile de Dieu…

Si Dieu nous dévoile son existence, l’immensité de sa gloire dans la création, c’est dans la révélation de son Evangile, Romains 1/1, qu’il nous manifeste son amour et sa volonté de nous sauver d’une juste condamnation. C’est surtout Paul qui met en avant ce décret évangélique, Romains 1/16 :
Car je n’ai point honte de l’Evangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi.


En effet l’Evangile du salut est l’exécution du décret d’élection divine par lequel Dieu :
- pousse les hommes à la repentance, Romains 2/4,
- manifeste sa volonté de se réconcilier avec eux, Colossiens 1/20,
- les avertit de son jugement, Romains 2/16 ,
- et leur permet de découvrir toute l’étendue de son mystère, 1Corinthiens 2/9-10, c’est-à-dire Christ en nous, l’espérance de la gloire, Colossiens 1/27 ,
- afin de nous rendre participant de la nature divine, 2Pierre ¼.

Cette sagesse divine s’accomplit dans l’Eglise qui manifeste le mystère caché de tout temps en Dieu, Ephésiens 3/8-10. L’Eglise est le peuple de Dieu à qui il a fait miséricorde pour qu’elle annonce les vertus de celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, 1Pierre 2/9-10 :
Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.


e) L’exécution des décrets : … enfin dans les temps à venir et jusque dans l’éternité


La Bible nous enseigne ce que Dieu a en vue pour ses rachetés lorsque les temps seront accomplis et que la juste colère de Dieu aura jugée les hommes pécheurs et leurs oeuvres, Romains 1/18 :
La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive…

Il a en réserve pour nous un héritage qui ne peut se flétrir, 1Pierre ¼ : Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux...

Par Jésus son Fils, Jean 14/2-3, Dieu nous prépare une cité dont il est l’architecte, Hébreux 11/10,16, c’est la Nouvelle Jérusalem dont la gloire est révélée à Jean, Apocalypse 21 :
Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.


Enfin dans les temps à venir, Dieu, après avoir roulé dans un manteau la première création, Hébreux 1/12, créera un nouveau ciel et une nouvelle terre sans mer, Apocalypse 21/1 :
Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.