L'Esprit à Noël

Par Franck Lefillatre - Publié le Samedi 27 novembre 2010    

Le Saint-Esprit à Noël

Il est communément question de l’esprit de Noël. On l’oppose aux dérives consuméristes en soutenant un retour aux valeurs traditionnelles. L’esprit de Noël est appréciable mais il est quelque chose de plus noble : c’est l’Esprit à Noël. Car Noël ne concerne pas seulement Jésus et son incarnation mais aussi le Saint-Esprit. En lisant attentivement les passages des Evangiles qui racontent la naissance de Jésus, on note sa constante présence. Bien sûr au moment décisif, puisque c’est par son opération que le Fils fut conçu dans le ventre de la jeune fille, Marie. Mais il fut aussi l’Esprit prophétique auprès de Zacharie, le papa de Jean-Baptiste ou de Siméon. Il fut l’Esprit de louange avec Elizabeth ou Marie chantant les louanges de Dieu. Il fut l’Esprit avertissant Joseph à plusieurs reprises : garder Marie avec lui, fuir la folie d’Hérode, remonté en Judée, puis en Galilée. Il remplit Jean alors qu’il n’était encore qu’un fœtus, puis veilla sur Jésus pendant son enfance. Cette effervescence était un signe majeur annonçant l’âge messianique. Le Saint-Esprit ne commença donc pas son ministère au jour de la Pentecôte, il était déjà agissant dans les Evangiles avec une diversité, une richesse et une puissance annonçant les temps promis des Actes. Puissions-nous aussi avoir part à la plénitude et à la bénédiction du véritable Esprit de Noël : un Esprit de force, d’amour et de sagesse qui nous communique tous les mérites de Jésus.